ENZHRU
 

Le musée chinois de l’Impératrice (1863)

Aussi célèbres que précieux, les salons et le musée Chinois aménagés sur ordre d’Eugénie en 1863 possèdent des collections extrême-orientales rassemblées par l’Impératrice. Celles-ci proviennent à la fois du garde-meuble impérial (notamment de saisies révolutionnaires), d’acquisitions effectuées par Napoléon III et Eugénie, du sac slots online du Palais d’Été de Pékin par le corps expéditionnaire franco-britannique en 1860, auxquels s’ajoutent les cadeaux diplomatiques de l’ambassade de Siam, reçue à Fontainebleau en 1861.

Espace presse | Mécénat | Locations | Tours opérateurs | Établissement public | Marchés publics