ENZHRU
 

La Renaissance

Sous le règne des Valois, le donjon de saint Louis et l'enceinte médiévale se métamorphosent peu à peu en un véritable palais. Dans la seconde partie de son règne, François Ier marque son attachement particulier au château de Fontainebleau, ce que traduisent et ses travaux et ses fréquents séjours.

Vue cavalière du château à la fin de la Renaissance
Cheminée du Primatice (entre 1534 et 1537), salon François Ier - © Sophie Lloyd

Les rois Valois en leur palais

La Renaissance imprime les premiers agrandissements notables du château de Fontainebleau. Aux campagnes de construction suivies des grands chantiers d’embellissements conduits par les artistes italiens s’ajoutent les séjours de la cour. François Ier (1494-1547) réside fréquemment à Fontainebleau « où il se plaisait tant, que y voulant aller, il disait qu’il allait chez soi ». Traquant « bêtes noires et bêtes rousses » dans la forêt, le roi séjourne surtout en hivers, à partir de 1528, date des premiers travaux qu’il ordonne. En décembre 1536, il accueille son futur gendre, Jacques V, roi d’Ecosse.

Du 24 au 30 décembre 1539, c’est le fameux séjour de l’empereur Charles Quint. Henri II, son fils y séjourne tout aussi régulièrement, poursuivant les travaux. Au château de Fontainebleau naissent d’ailleur six des enfants que lui donne Catherine de Médicis. François II naît le 19 janvier 1544 (il est baptisé à Fontainebleau le 10 février de la même année), Elizabeth (future reine d’Espagne) le 2 avril 1546, Claude (future duchesse de Lorraine) le 12 novembre 1547, Edouard-Alexandre (futur Henri III) le 19 septembre 1551, Hercule (futur duc d’Anjou) le 18 mars 1555, Jeanne et Victoire le 24 juin 1556.

En 1560, Charles IX réunit l’assemblée des notables afin de pacifier les troubles religieux et c’est donc à Fontainebleau qu’est décidée la convocation des Etats généraux. Lors du carnaval de 1564, Catherine de Médicis ordonna des fêtes somptueuses pour Charles IX, son fils, auxquelles assiste Ronsard.

En 1593, Henri IV reconstitue sa cour à Fontainebleau, avant d’entrer dans Paris encore en proie aux Ligueurs. Du 14 au 21 décembre 1599, a lieu la réception de Charles-Emmanuel, duc de Savoie.

Espace presse | Mécénat | Locations | Tours opérateurs | Établissement public | Marchés publics